jeudi 14 avril 2016

Inédite, la statue-menhir de Darnis

Une énigme de pierre venue du fond des âges à l'ouest de Mirandol

On connaissait déjà le menhir de la Croix de Salvetat, il y a maintenant la statue-menhir de Montirat. C'est Cédric Arnal qui l'a identifiée au lieu-dit "Darnis" au nord du département dans la ferme de Daniel Loupias qui l'avait extraite d'un champ voilà une vingtaine d'années. Jusque-là inédite, son authentification ne posa pas de problème pour Christian Servelle qui va à présent l'étudier au dépôt archéologique de Montans. Le CAPA a mis en relation les différents acteurs pour l'étude du mégalithe.


Elle présente en effet tous les caractéristiques propres aux statues-menhirs du Rouergue et du Haut-Languedoc. Quasi complète, on y remarque, sculptée dans le grès, une ceinture et  deux bras. À leur extrémité, des doigts. L'arrière, abimé par des engins de labour, est plus complexe à la lecture. Sa petite taille (70 X 40) la distingue un peu des autres.



À sa façon, elle témoigne de la présence des hommes en ces lieux reculés, il y a 5 000 ans, au Néolithique final. Pourquoi les premiers agriculteurs tarnais l'ont érigée ici ? C'est une question qui reste largement débattue.



Statue-Menhir de Darnis(Montirat). Les vingt ans d'exposition à l'extérieur ont altéré un peu sa surface mais elle reste parfaitement visible.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire